Si auparavant les contenus des sites de Google Chrome pouvaient être affichés avec Adobe Flash, désormais ce n’est plus le cas. Du moins, à l’exception de 10 sites où l’utilisation de cette application est obligatoire, le géant d’internet veut définitivement se séparer de Flash. D’ici la fin du trimestre, Flash aura complètement disparu des écrans selon les responsables de Chrome. Ainsi, si vous souhaitez afficher une page web avec Adobe par le biais de ce navigateur, il vous faudra activer manuellement l’interface.

Exit Adobe Flash, bienvenue à la version HTML 5

Adobe Flash sera désormais bloqué sur le navigateur de Google Chrome. Pour lire les sites, le géant de la toile veut mettre un lecteur par défaut intitulé HTML5. Selon les responsables développement, cette décision a été prise pour des raisons de sécurité des utilisateurs. En effet, Flash présenterait des risques pour la sécurité de certains sites.
Par ailleurs, la nouvelle version HTML5 permettrait d’avoir une expérience plus agréable sur le Net. Avec la mise en place de ce lecteur, Chrome devrait alors être plus rapide et plus stable, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les internautes.

Néanmoins Adobe flash n’a pas encore disparue entièrement de la circulation

Il est toujours possible d’activer manuellement Adobe Flash. Pour ce faire, vous devez suivre quelques étapes :
Après avoir ouvert Chrome, il vous suffit d’aller dans la barre d’adresse
Saisissez chrome://plugins et appuyez sur entrée
Il vous reste alors à modifier les détails en activant Adobe Flash Player sous « type : PPAPI »
Enfin, assurez-vous de mettre toujours à jour votre version de Chrome et Adobe Flash. Pour le dernier, il vous suffira de faire les actualisations disponibles sur chrome://components, sous « pepper_flash »
À titre d’information, les plug-ins qui se servent de NPAPI ne peuvent plus le faire. De ce fait, les Silverlight, Java et Unity ne fonctionnent plus.
De plus, les appareils technologiques mobiles n’ont plus le choix que de se faire à la décision de chrome. Sur les androïdes, iPhone, iPad et autre, flash est complètement bloqué. Si vous souhaitez donc vous risquer à faire appel à Flash, il est obligatoire de se connecter sur PC.
Par ailleurs, il est important de savoir que jusqu’à la fin du trimestre, Google proposera aux internautes d’ouvrir les sites via Flash. Même si cette étape ne se fait plus par défaut, à l’exception de 10 sites, l’opportunité reste ouverte.

3 Commentaires

Laisser un commentaire